Your browser is out-of-date.

In order to have a more interesting navigation, we suggest upgrading your browser, clicking in one of the following links.
All browsers are free and easy to install.

 
  • in vitruvius
    • in magazines
    • in journal
  • \/
  •  

research

magazines

drops ISSN 2175-6716

abstracts

português
O Beaubourg inaugura sala destinada a apresentações rápidas de obras de arquitetura recentemente ingressadas nas coleções do Musée National d'Art Moderne com a sala monográfica com originais de Paulo Mendes da Rocha

how to quote

MOIMAS, Valentina. Paulo Archias Mendes da Rocha (1928, Vitória ES Brésil). Drops, São Paulo, dates.year 11, n. 043.02, Vitruvius, dates.mar 2011 <https://vitruvius.com.br/revistas/read/drops/11.043/3820/fr>.



Paulo Mendes da Rocha est diplômé en 1954 de la Faculté d’Architecture et d’Urbanisme de l’Université Mackenzie de São Paulo. En 1959, il rejoint Vilanova Artigas pour enseigner à l’Université de São Paulo d’où ils seront chassés en 1969 par le régime militaire. Paulo Mendes reprendra l’activité d’enseignant en 1986.

Il démarre sa carrière en remportant le concours pour le palais de Députés de l’état de Santa Catarina (1957) et celui pour le Ginásio do Clube Atlético Paulistano (1958) qui lui vaut le Grand Prix “Présidence de la République” à la IVème Biennale de São Paulo en 1961. Cette réalisation apparait d’emblée comme un de ses chefs d’œuvre. Aujourd’hui très remanié, le gymnase se compose d’une plateforme rectangulaire “épaisse” abritant les activités annexes sur laquelle repose la salle de sport circulaire constituée par un anneau en béton armé porté par 6 piliers. Ceux-ci se déploient dans l'espace comme des voiles triangulaire où viennent s'accrocher les câbles auxquels la structure métallique du toit est suspendue. La lumière naturelle pénètre par le décrochement entre les parois inclinées des tribunes et la couverture suspendue. Au cours des années suivantes l'architecte se confronte à des programmes divers donnant déjà un caractère varié à une œuvre très riche en réalisations diverses par leur type et échelle.

Il est lauréat du concours pour le siège du Club de Hockey de l'état de Goiás (1962) et de celui pour le Pavillon du Brésil à l'exposition d'Osaka (1970). Sa proposition pour l'avant-projet du Centre Pompidou (1971) fait parti des 30 primées et son projet pour le Musée brésilien de la sculpture (1986), en sus de remporter la consultation, lui vaut une nomination pour le prix Mies van der Rohe de l'architecture latino-américaine (1986). Il obtient ce même prix en 2000 pour son projet de restauration de la Pinacothèque de l’état de São Paulo. Les années 70 sont caractérisées par une production de maisons individuelles et de participations à des concours, années difficiles en raison du régime militaire.

La maison Junqueira (Residência Antônio Junqueira de Azevedo, 1976) illustre certaines constantes de l'architecte: l'attention portée à l'usage et aux caractéristiques du site; la synergie entre forme, structure et matériaux; le soin accordé aux détails comme élément fondamental du projet. Ici, à la demande classique d’une maison familiale, s’ajoute celle d'une bibliothèque pour une collection privée de 10 000 volumes. La force du projet réside dans la construction d’une structure à portique en béton brut à laquelle est suspendue la “boîte” de la bibliothèque de biais pour protéger les livres de la lumière naturelle directe. En dessous et en contrebas, le séjour; à l’arrière les pièces d’habitation. La transformation du toit en bassin planté, déjà pratiquée en 1970 pour la maison Millán, permet d’apporter de la fraicheur, de la surface plantée sur des parcelles réduites mais aussi de protéger aux mieux le béton en couverture.

La rénovation urbaine de la Praça do Patriarca (1992) offre l’occasion à l’architecte de réorganiser un espace clef de la structure urbaine de São Paulo. Cette esplanade réduite, très fréquentée et étouffée par d’imposantes façades, relie la partie haute, nouvelle et tertiaire de la ville à la partie historique et basse à travers une galerie. Le portique en acier blanc, et sa marquise, donne un sens à un espace auparavant chaotique.

Avec le projet des Cais das Artes (2006), actuellement en cours de réalisation, Paulo Mendes da Rocha signe pour sa ville natale un théâtre et un musée qui accompagnent une nouvelle place au bord de l’eau. Les deux édifices surélevés permettent aux nouveaux espaces publics (place et promenade) de s’ouvrir sur l’embouchure du canal amenant au port, protègent du soleil les piétons et tirent partie des vues imprenables sur le paysage depuis les étages. Les murs latéraux du musée sont formés par deux énormes poutres précontraintes soutenues par trois appuis chacune. Les salles du musée sont éclairées en lumière naturelle, celle-ci étant réfléchie par le sol. Le volume cubique du théâtre a d’un côté, les pieds dans l’eau, de l’autre est ancré au sol. Pour en dégager la périphérie l’architecte concentre au milieu les espaces d’accès aux étages (salle, foyer, espaces techniques et salles d’essais) et le restaurant au bord de l’eau.

Au cours de sa carrière, Paulo Mendes da Rocha a participé à plusieurs expositions internationales dont plusieurs Biennales internationales de São Paulo, la V Biennale de l’Havane, la Documenta de Kassel, la Biennale Ibéro-américaine d’architecture et celle de Venise. En 2006 la fondation Hyatt lui a décerné le prix Pritzker.

exposition

Salle 27, “Actualités architecturales”
Salle monographique Paulo Mendes da Rocha – Pritzker Price 2006

06/04/2011 – 06/07/2011

Film “Visite chez Paulo Mendes da Rocha”, 2011, réalisée par Helena Guerra à l’occasion de l’accrochage 2011 des collections du Musée National d’Art Moderne.
Centre Georges Pompidou – Beaubourg
Place Georges Pompidou 75191
Paris França
+33 (0)144781233
http://www.centrepompidou.fr/

images crédits

Collection architecture du Musée national d’art moderne/Centre de création industrielle
Centre Pompidou, MNAM-CCI / Georges Meguerditchian / Dist. RMN-GP
© Paulo Archias Mendes da Rocha

sur l'auteur

Architecte DPLG, Valentina Moimas est titulaire d’un DEA en histoire de l’architecture moderne et contemporaine. Actuellement elle enseigne le projet urbain à l’Ecole Nationale Supérieure d’architecture de Paris la Villette et suit la prospection pour la collection architecture du Musée national d’art moderne – Centre de création industrielle du Centre Pompidou sur Espagne, Portugal, Amérique Latine et Centrale.

 

comments

newspaper


© 2000–2021 Vitruvius
All rights reserved

The sources are always responsible for the accuracy of the information provided